Prévention

Gare au rhume des foins !

  • Les réactions allergiques provoquent des symptômes très variés selon l'origine de l’allergène (substance capable de provoquer une réaction allergique) et l’âge de la personne. L’examen médical est nécessaire pour déterminer l'origine de l’allergie et la nature des tests à réaliser pour trouver l’allergène responsable.

 

Gare au rhume des foins !

On reconnaît l'allergie immédiate à la rapidité d'apparition de ses symptômes. Ceux-ci se manifestent de quelques minutes à 2 ou 3 heures après le contact avec l'allergène.

L'allergie aérienne peut se manifester par une :

  • rhinite allergique : crises d'éternuements et nez qui coule ou se bouche régulièrement, démangeaisons au niveau des narines. La rhinite allergique la plus connue est le « rhume des foins ». Celui-ci est dû aux pollens de graminées. Il survient chaque année, toujours pendant l'été. D’autres allergènes peuvent être en cause dans la rhinite allergique : moisissures, poils d’animaux… Dans ce cas, elle n’a pas de caractère saisonnier.
  • conjonctivite : les deux yeux rougissent et larmoient, entraînant des difficultés à supporter la lumière. Les lentilles de contact aggravent ces symptômes.
  • crise d’asthme : avec gêne respiratoire, accompagnée de sifflements pulmonaires et d'un essoufflement, associés ou non à une toux.


Lors d'un interrogatoire minutieux, le médecin traitant :

  • recherche des antécédents allergiques déjà connus, personnels ou dans la famille du patient ;
  • analyse les symptômes et leur délai d'apparition par rapport au contact avec l’allergène ainsi que la fréquence des manifestations allergiques ;
  • essaie de définir la nature de l’allergène responsable.


Si le médecin traitant souhaite un bilan allergologique, il adresse la personne à un médecin allergologue.

En savoir plus