Prévention

Protéger sa peau au soleil pour prévenir les coups de soleil

Lorsque le soleil brille, il est important de protéger sa peau et ses yeux du soleil. N’oubliez pas de protéger vos enfants. La prévention des coups de soleil est capitale dès le plus jeune âge car les dommages du soleil sur la santé se cumulent avec les années.

 

Protéger sa peau au soleil pour prévenir les coups de soleil

Précautions à observer pour les enfants et les adultes :

  • Couvrez-vous si vous devez rester longtemps au soleil. Les vêtements de couleur sombre assurent une meilleure protection.
  • Utilisez des parasols et portez des chapeaux à larges bords qui arrêtent 70 % des UV protégeant la tête et la nuque.
  • Utilisez des produits de protection solaire adaptés.
  • Évitez l'exposition au soleil entre 12h et 16h car l'intensité des rayons est alors maximale.
  • Un bébé de moins d'un an ne doit jamais rester au soleil. Gardez-le toujours à l'ombre et assurez-vous qu'il est bien protégé par un chapeau à larges bords et des vêtements (en tissu serré).
  • Limitez la durée d'exposition au soleil : plus elle est courte, plus la peau peut reconstruire ses défenses entre deux expositions. Mais n'oubliez pas que c'est la durée cumulée qui présente un danger.
  • Méfiez-vous des circonstances comportant un risque supplémentaire ou une fausse sécurité : vent frais, couverture nuageuse faible, sol réfléchissant (neige, sable, eau), altitude.
  • Portez des lunettes de soleil avec protection anti-UV portant le marquage CE correspondant à la norme européenne. Cette norme exige des verres UV 400 qui filtrent 100 % des UV, c'est-à-dire toutes les longueurs d'onde inférieures à 400 nanomètres (0,4 micron).
    Il est recommandé également que vos lunettes de soleil aient une protection contre la luminosité : il existe cinq catégories classées selon une échelle allant de 0 à 4, selon le pourcentage croissant de lumière filtrée. La catégorie 0 ne protège pas des UV solaires, elle est réservée au confort et à l’esthétique. Les catégories 1 et 2 sont adaptées aux luminosités solaires atténuées et moyennes. Seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées aux cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne). La catégorie 4 est utilisée pour la haute montagne et n'est pas adaptée à la conduite automobile.